Ichi, ni, san… Etes-vous prêts à apprendre à compter de 1 à 100 (et +) en japonais ? Le système numérique japonais peut paraître assez complexe, surtout lorsque vous commencez à apprendre la langue. Bien que le comptage de base en japonais soit facile, il existe plusieurs façons de compter… Même jusqu’à 10 ! Et compter des objets peut devenir déroutant à cause d’une chose très redoutée par les apprenants : Les « compteurs ».

Compter de 1 à 10

Le système de numérotation japonais comprend deux ensembles de chiffres :

  • L’ensemble de nombres sino-japonais.
  • L’ensemble de nombres japonais natif.

Les plus couramment utilisés sont les nombres sino-japonais, mais vous rencontrerez souvent 1 à 10 en chiffres natifs.

Chiffre Nombre sino-japonais Kanji Nombre japonais natif Kanji
れい、ゼロ、マル (rei, zero, maru)
1 いち (ichi) ひとつ (hitotsu) 一つ
2 に (ni) ふたつ (futatsu) 二つ
3 さん (san) みっつ (mittsu) 三つ
4 し、よん (shi, yon) よっつ (yottsu) 四つ
5 ご (go) いつつ (itsutsu) 五つ
6 ろく (roku) むっつ (muttsu) 六つ
7 しち、なな (shichi, nana) ななつ (nanatsu) 七つ
8 はち (hachi) やっつ (yattsu) 八つ
9 く、きゅう (ku, kyuu) ここのつ (kokonotsu) 九つ
10 じゅう (juu) とう (tou)

Observons tout d’abord la ligne « japonais natif ».

Vous ne verrez ce système uniquement pour les chiffres allant jusqu’à 10, ce qui facilite les choses. Cet ensemble de chiffres est considéré comme le compteur universel en japonais. Vous pouvez l’utiliser pour tout compter (sauf l’argent, le temps et les personnes). L’astuce pour se souvenir de ces chiffres est qu’ils se terminent tous par つ (tsu) à l’exception de 10, qui est とう (tou).
Cela facilite également la lecture des Kanji pour ces chiffres.

Voyons maintenant les chiffres « sino-japonais ».

Ce sont les chiffres japonais que vous utiliserez le plus souvent, et ils se combinent avec différents compteurs pour compter les objets. Une fois que vous avez mémorisé ces 10 chiffres, compter jusqu’à 100 est très facile ! Nous pouvons remarquer que trois de ces chiffres ont deux lectures différentes : 4, 7 et 9. Les nombres 4 et 9 sont considérés comme malchanceux en japonais parce que し (shi) et く (ku) sonnent de la même manière que les mots pour la mort (死, shi) et l’agonie (苦, ku). Ainsi, les japonais évitent d’utiliser ces lectures autant que possible. Même si 7 est un chiffre porte-bonheur, il se lit しち (shichi) et possède donc également le son し (shi). Il est donc plus courant de dire なな (nana). 

Compter jusqu’à 100

Compter jusqu’à 100 en japonais est super facile une fois que vous avez appris les 10 premiers chiffres ! En japonais, une fois que vous avez dépassé 10, vous comptez comme si vous ajoutiez.

Exemple :

11 ⇢ じゅういち (juu ichi) : 10 + 1
12 ⇢ じゅうに (juu ni) : 10 + 2 et ainsi de suite jusqu’à 19.

Une fois arrivé à vingt, c’est le même concept, mais vous commencez par compter les 10 :

20 ⇢にじゅう (ni juu) : 2 + 10
21 ⇢ にじゅういち (ni juu ichi) : 2 + 10 + 1 et ainsi de suite, jusqu’à 99.

100 obtient un nouveau mot : 百ひゃく (hyaku).

* 20 se prononce はたち (hatachi) lorsque quelqu’un atteint l’âge de 20 ans, car c’est l’âge où l’on est considéré comme adulte. Son autre irrégularité est はつか (hatsuka), qui est le 20ème jour du mois.

Les nombres en Kanji

Les Kanji facilitent la lecture des nombres, car les Hiragana peuvent devenir assez long à mesure que vous commencez à atteindre de plus grands nombres.

Chiffre Kanji Kana + Romaji
1 いち (ichi)
2 に (ni)
3 さん (san)
4 よん (yon)
5 ご (go)
6 ろく (roku)
7 なな (nana)
8 はち (hachi)
9 きゅう (kyuu)
10 じゅう (juu)
100 ひゃく (hyaku)
1.000 せん (sen)
10.000 まん (man)
100.000 十万 じゅうまん (juuman)
1.000.000 百万 ひゃくまん (hyakuman)
10.000.000 千万 せんまん (senman)
100.000.000 一億 いちおく (ichioku)
1.000.000.000 十億 じゅうおく (juuoku)
1.000.000.000.000 一兆 いっちょう (icchou)

Comme vous pouvez le voir, les nombres continuent de s’accumuler au-delà d’un billion ! La plus grande différence est que les grands nombres sont divisés par des unités de 4 (ou 10.000) plutôt que de 3 (1.000). Donc, une fois que vous avez dépassé 10.000, il peut être un peu déroutant de penser à un million comme « cent dix mille » au début. Une remarque cependant : les nombres romanisés (1, 2, 3) sont souvent utilisés à la place des Kanji de nos jours. Lorsque ces grands nombres apparaissent, ils sont écrits de la même manière qu’en français, c’est à dire en chiffre arabe. Mais, il est toujours important d’apprendre les Kanji car ils apparaissent toujours, surtout lorsqu’ils sont associés à d’autres Kanji.