Maintenant que vous connaissez sur le bout des doigts les 46 Hiragana (ou alors si ce n’est pas le cas je vous conseille de commencer par ce guide), il faut savoir qu’il existe également les Dakuten !

Les Dakuten ? Késako ?

Les Dakuten sont des Hiragana que vous connaissez déjà, on y rajoute simplement un petit symbole supplémentaire à fin de changer leur prononciation. Le premier symbole est un petit signe ressemblant à un guillemet “, on l’appelle dakuten ou plus familièrement ten-ten. Le second est un petit rond ゚ que l’on appelle handakuten ou encore maru, qui signifie rond.

Ils permettent de changer le son des hiragana suivants :

KA, KI, KU, KE, KO, SA, SHI, SU, SE, SO, TA, CHI, TSU, TE, TO, HA, HI, FU, HE, HO

が、ぎ、ぐ、げ、ご

Tous les Hiragana de la colonne “k” peuvent être modifiés avec un Dakuten. Quand cela arrive, il suffit de changer le son “k” en “g”.

ga

(ka) devient et se prononce alors [ga]

gi

(ki) devient et se prononce alors [gi]

gu

(ku) devient et se prononce alors [gɯ]

ge

(ke) devient et se prononce alors [ge]

go

(ko) devient et se prononce alors [go]

ざ、じ、ず、ぜ、ぞ

Tous les Hiragana de la colonne “s” peuvent être modifiés avec un Dakuten. Quand cela arrive, on change le son “s” en son “z”. (Sauf exception : le じ se prononce “ji” et non “zi”)

za

(sa) devient et se prononce alors [za]

ji

(shi) devient et se prononce alors [ji]

zu

(su) devient et se prononce alors [zɯ]

ze

(se) devient et se prononce alors [ze]

zo

(so) devient et se prononce alors [zo]

た、ち、つ、て、と

Tous les Hiragana de la colonne “t” peuvent être modifiés avec un Dakuten. Quand cela arrive, on change le son “t” en son “d”. (Sauf exceptions : le se prononce “dzi” et non “di” et le se prononce “dzu” et non “du”)

da

(ta) devient et se prononce alors [da]

ji

(chi) devient et se prononce alors [dzi]

dzu

(tsu) devient et se prononce alors [dzu]

(te) devient et se prononce alors [de]

do

(to) devient et se prononce alors [do]

ば、び、ぶ、べ、ぼ、ぱ、ぴ、ぷ、ぺ、ぽ

Pour la colonne des “h”, tous peuvent être modifiés avec un dakuten (“) ou un handakuten “°”. Le son “h” avec le dakuten devient un son “b”, tandis qu’avec le handakuten (°) il devient “p”.

ba

Dakuten : (ha) devient et se prononce alors [ba]

Handakuten : (ha) devient et se prononce alors [pa]

bi

Dakuten : (hi) devient et se prononce alors [bi]

Handakuten : (hi) devient et se prononce alors [pi]

bu

Dakuten : (fu) devient et se prononce alors [bɯ]

Handakuten : (fu) devient et se prononce alors [pɯ]

be

Dakuten : (he) devient et se prononce alors [be]

Handakuten : (he) devient et se prononce alors [pe]

bo

Dakuten : (ho) devient et se prononce alors [bo]

Handakuten : (ho) devient et se prononce alors [po]

Exercice

Entraînez-vous maintenant grâce à cette feuille d’exercice à imprimer ou à compléter directement sur votre PC ! 🙂

Les combinaisons d'Hiragana

Toute dernière ligne droite à fin de TOUT connaître sur les Hiragana : Les combinaisons !

Rien de vraiment nouveau ici, mais vous allez désormais apprendre à combiner différents Hiragana ensemble pour créer de nouveaux sons en utilisant des petits ゃ (ya)、ゅ (yu) et ょ (yo).

Pour vous donner un exemple :

Si on combine き (ki) et ゃ (ya), cela nous donne alors きゃ (kya).

(Remarquez bien la différence entre les grands et les petits caractères)  

Pour les utiliser, vous allez devoir les combiner avec un Hiragana de la ligne en い. (き、し、じ、に etc…)

On associe alors généralement la première lettre de l’Hiragana en い (par exemple k pour き) avec le petit son ゃ, ゅ ouょ.

Par exemple :

き + ゃ → KIYA → きゃ KYA

じ + ょ → JIYO → じょ JYO

(La prononciation du “i” est alors omise)

きゃ、きゅ、きょ

kya

きゃ se prononce [kya]

kyu

きゅ se prononce [kyɯ]

kyo

きょ se prononce [kyo]

ぎゃ、ぎゅ、ぎょ

gya

ぎゃ se prononce [gya]

gyu

ぎゅ se prononce [gyɯ]

gyo

ぎょ se prononce [gyo]

しゃ、しゅ、しょ

sha

しゃ se prononce [sha]

shu

しゅ se prononce [shɯ]

sho

しょ se prononce [sho]

じゃ、じゅ、じょ

ja

じゃ se prononce [jya] 

ju

じゅ se prononce [jyɯ]

jo

じょ se prononce [jyo]

ちゃ、ちゅ、ちょ

cha

ちゃ se prononce [cha]

chu

ちゅ se prononce [chɯ]

cho

ちょ se prononce [cho]

にゃ、にゅ、にょ

nya

にゃ se prononce [nya]

nyu

にゅ se prononce [nyɯ]

nyo

にょ se prononce [nyo]

ひゃ、ひゅ、ひょ

hya

ひゃ se prononce [hya]

hyu

ひゅ se prononce [hyɯ]

hyo

ひょ se prononce [hyo]

びゃ、びゅ、びょ

bya

びゃ se prononce [bya]

byu

びゅ se prononce [byɯ]

byo

びょ se prononce [byo]

ぴゃ、ぴゅ、ぴょ

PYA

ぴゃ se prononce [pya]

pyu

ぴゅ se prononce [pyɯ]

pyo

ぴょ se prononce [pyo]

みゃ、みゅ、みょ

mya

みゃ se prononce [mya]

myu

みゅ se prononce [myɯ]

myo

みょ se prononce [myo]

りゃ、りゅ、りょ

rya

りゃ se prononce [rya]

ryu

りゅ se prononce [ryɯ]

ryo

りょ se prononce [ryo]

Exercice

Il est temps de pratiquer un peu ce que vous venez d’apprendre ! Imprimez cette fiche d’exercice ou complétez-la directement sur votre PC 🙂 Vous voilà maintenant presque un(e) expert(e) en Hiragana ! 😀 Il ne reste plus que deux petits points à connaître… Courage, après ça c’est officiellement terminé !

Le petit っ (tsu)

Parfois au milieu d’un mot en japonais, nous allons vouloir marquer une pause. Il s’agit d’un temps d’arrêt que l’on va marquer juste avant une consonne. En ajoutant ce petit っ devant une consonne, on marque l’arrêt et on double la consonne suivante. Voici quelques exemples :

かこ → kako こ → kak_ko

いた → ita た → it_ta

いしょ → isho しょ → ish_sho

A savoir que la pause change le mot, et la prononciation est très importante (et peut être source de confusion). C’est particulièrement le cas dans les conjugaisons de verbe où la pause est très souvent utilisée. Par exemple した (je faisais), et しった (je savais).

Les allongements de voyelle

Il est possible d’allonger la valeur phonétique d’un Hiragana. L’allongement consiste à doubler (phonétiquement) la voyelle propre à l’Hiragana. Pour allonger l’Hiragana き (ki) par exemple, il suffit de trainer légèrement la voix sur le “i”, comme si on le prononcait deux fois.

  • Pour allonger un Hiragana en あ (a), il suffit de le faire suivre d’un
  • Pour allonger un Hiragana en い (i), il suffit de le faire suivre d’un
  • Pour allonger un Hiragana en う(u), il suffit de le faire suivre d’un
  • Pour allonger un Hiragana en え (e), il faut  le faire suivre d’un
  • Pour allonger un Hiragana en お (o), il faut  le faire suivre d’un

Voici quelques exemples :

かあさん (okaasan)

せんせい (sensei)

とうきょう (toukyou)

Exercice final

Les Hiragana n’ont maintenant plus aucun secret pour vous ! Pourquoi ne pas s’entraîner une dernière fois grâce à cette fiche d’exercice ? 🙂

がんばってね ! (ganbatte ne !)