Il y a maintenant 4 ans, alors que j’achetais mes premiers mangas de Tokyo Ghoul, je suis tombée sur un détail intéressant. Au début de chaque tome se trouvait une petite présentation d’un perso avec son nom complet sa taille… et son groupe sanguin.

Il y a maintenant 4 ans, alors que j’achetais mes premiers mangas de Tokyo Ghoul, je suis tombée sur un détail intéressant. Au début de chaque tome se trouvait une petite présentation d’un perso avec son nom complet sa taille… et son groupe sanguin.

A cette époque une amie avec moi m’avait expliqué que les japonais accordent une importance bien plus importante au groupe sanguin que les Occidentaux. Pour eux connaitre le groupe sanguin de quelqu’un te donne accès à sa personnalité, son caractère et la compatibilité éventuelle entre lui et toi. J’ai donc stocké cette information sans chercher à en savoir plus… jusqu’à aujourd’hui, pour cet article, où je vous offre un tour d’horizon de ce sujet bien plus ancien et vaste qu’on ne pourrait le croire.

Les groupes sanguins au Japon : les origines

Pour bien commencer, un peu d’histoire s’impose mais promis pas de quoi vous assommer. 😉

Celui qui répandit indirectement l’idée de l’influence du groupe sanguin au Japon se nomme Takeji Furukawa, un professeur de Tokyo qui publia en 1927 « Étude du caractère selon le groupe sanguin ». Une publication qui séduit le pays au point que le gouvernement de l’époque lança une enquête pour vérifier cette théorie, enquête qui ne mena évidemment à aucun résultat scientifiquement valable… Ce même professeur compara plus tard les répartitions de groupes sanguins chez un peuple de Taiwan qui se révoltaient toujours en 1930 après s’être fait envahi en 1895, et les Aïnous, un peuple du nord-est de l’Asie considéré comme soumis au Japon. Il en tira ensuite la conclusion comme quoi les Formosans étaient plus sujets à la rébellion dû au fort nombre de personnes de groupe sanguin O contrairement aux Aïnous. L’empire japonais a également filtré ses soldats par groupe sanguin pour en créer de meilleurs lors de son expansion militaire. On observe donc que cette croyance a rapidement servi à expliquer des comportements non maitrisés par le Japon tout en donnant une illusion de contrôle par la sélection sur ce critère. Puis cette mode s’effaça progressivement pour revenir dans les années 70 avec la sortie d’un livre d’un journaliste japonais qui reprenait les idées de Takeji Furukawa. Et c’est à partir de là que le groupe sanguin envahit la croyance populaire.

Les groupes sanguins au Japon : l'état actuel

De nos jours, cette croyance a été exportée de manière plus ou moins ancrée dans d’autres pays d’Asie, comme en Corée du Sud ou Taïwan, et au Japon demander son groupe sanguin à quelqu’un revient à demander son signe astrologique chez nous. D’ailleurs, les Japonais sont à environ 38% de type A, 30% de type O, 22% de type B et 10% de type AB. De plus le rhésus n’a que peu d’importance pour eux car ils sont très peu à être négatifs : 0.5% d’entre eux. Par opposition le groupe sanguin d’un Français peut être à 44% A, 42% O, 10% B et 4% AB, avec 15% de rhésus négatif.

Les groupes sanguins au Japon : personnalités par groupe

On parlait tout à l’heure des Formosans principalement de groupe O ce qui expliquerait leur rébellion, voilà donc les traits de personnalité associés à chaque groupe, je vous invite si vous connaissez le vôtre à juger par vous-même si cela vous correspond :

groupe sanguin japon

 

  • Groupe A : Le préféré des Japonais car il colle le plus à l’image du parfait petit citoyen « réservé, sérieux, patient, responsable, honnête et créatif » On leur donne quand même également quelques défauts comme le fait d’être « tendus voir anxieux, sensibles, têtus ».

 

  • Groupe B : Souvent opposé au groupe A, le groupe B est considéré comme le groupe marginal ayant du mal avec les règles et les limites si chères au Japon. Ils ont pourtant de très bons traits positifs comme « entreprenant, créatif, passionné, fort et enthousiaste » mais a mauvaise réputation pour ses traits négatifs comme « être égoïste, irresponsable et imprévisible ». Bref des gens apparemment pas fait pour une petite vie de salaryman mais plus pour une vie d’entrepreneur ou avec un métier artistique.

 

  • Groupe AB : Les personnes de ce groupe minoritaire seraient un savant mélange entre groupe A et B. considérées comme « amicales, calmes et décontractées, confiantes, empathiques et adaptables » elles ont cependant des défauts liés à leurs qualités comme « être timide, irresponsable, indécis, étourdi ».

 

  • Groupe O : « Confiant autonome optimiste volontaire et ayant de bonnes intuitions », on comprend vite pourquoi ce groupe est synonyme de meneur de groupe au Japon. Leurs défauts sont beaucoup moins glorieux considérés comme « froids, arrogants, méfiants, insensibles voir jaloux ».

On comprend donc pourquoi Takeji Furukawa a conclu que les Formosans étaient plus prompts à céder à la violence car en majorité du groupe O, quoi de mieux que des meneurs de groupe pour guider un peuple à la révolte !

Les groupes sanguins au Japon : Influences

Parlons maintenant influence sur la culture et la société japonaise. Et si vous pensez que la croyance des signes astrologiques est répandue en France, attendez donc de voir jusqu’où vont les groupes sanguins au Japon !

Je parlais au début du manga ou chaque personnage avait un groupe sanguin attitré, mais c’est loin d’être une exception ! Souvent dans la création de personnages dans des œuvres, le créateur doit faire attention à donner un groupe cohérent avec sa personnalité. Et les stars et idols sont elles aussi souvent sollicitées à donner leur groupe dans leur présentation. Il y a évidemment énormément de marketing sur les groupes au Japon qui va des chewing-gums et boissons dédiés à chaque groupe jusqu’aux agences de rencontres qui ne mettent en relation que des personnes socialement compatibles par rapport à leur groupe. Même l’horoscope censé être basé sur les signes astrologiques dépend des groupes ! Cependant des pratiques discriminatoires ont émergés de ce phénomène notamment lors du recrutement de certaines entreprises où le groupe sanguin peut être un critère, ce qui pousse certains japonais à mentir à ce sujet.

Mais ce fléau ne touche pas que le monde du travail ! Dans certaines écoles a émergé un type d’harcèlement scolaire appelé ブラハラ ou ブラッドタイプ・ハラスメント, buraddo taipu harasumento ou type blood harassment avec certains groupes privilégiés à d’autre.

Vocabulaire et analyse

血 (ち) = sang (utilisé dans la vie quotidienne)
液 = kanji du liquide
血液 (けつえき) = sang (façon neutre/scientifique de le dire)
型 (がた) = type de, genre de
血液型 (けつえきがた) = Le groupe sanguin
A 型 (がた) = type A