Profiter de vos soirées au Japon

Vocabulaire pour profiter de vos soirées au Japon

Vous êtes prêt à décoller, à partir à la découverte du pays du soleil levant. Votre itinéraire est fait, les hôtels réservés et vous avez même appris à demander votre chemin en japonais. Mais le soir venu, il peut être un peu difficile de trouver quelque chose à faire ou d’avoir le courage de sortir après une journée déjà bien chargée. Pourtant, le Japon de nuit est quelque chose à faire au moins une fois durant votre séjour. Voici quelques mots de vocabulaire pour profiter de vos soirées au Japon. Il est temps de libérer votre âme de パーティーピープル (party people).

居酒屋(いざかや) – Izakaya

Lorsque l’on ne connait pas bien une ville, il peut être compliqué de trouver un bon izakaya. Surtout que les plus locaux n’ont souvent pas de carte en anglais et les propriétaires ne palerons sans doute pas la langue. Mais prenez votre courage à deux mains pour rentrer dans un de ces établissements, mi-restaurant mi-bar, où l’on vient pour boire un verre tout en dégustant des plats fait maison. Au menu, on retrouvera souvent des yakitori (焼き鳥, brochettes de poulet) et des sashimis (刺身), des edamame (枝豆, fèves de soja), karaage (唐揚げ, poulet frit), et différents autres petits plats selon la spécialité de l’établissement.

Dans certains d’entre eux, il vous sera facturé un otōshidai (お通し代) ou sekiryō (席料), qui sont la charge pour être assis. Et contrepartie, on vous apportera un petit plat dès que vous serez installés.

Izakaya

立ち飲み(たちのみ) – Tachinomi

Les tachinomi signifient littéralement “boire debout” et sont surtout populaires dans la région du Kansai. Ce sont des petits établissements, où l’on se rassemble autour du comptoir et de tables hautes pour boire un verre. Comme son nom l’indique, pas de chaise ici, il faudra donc se préparer à rester sur ses deux jambes. Etant plus mobile, ce sont des endroits très conviviaux et vous pourrez saisir l’opportunité pour engager la conversation avec la table d’à côté.

Profiter de vos soirées au Japon

クラブ – Kurabu

Après avoir mangé dans un izakaya, que pensez-vous d’aller danser (踊る, おどる, odoru) dans un club ? Les clubs au Japon ne sont pas très différents de ceux que l’on a chez nous. Les Japonais dansent cependant moins. La musique varie selon les établissements.

カラオケ – Karaoke

Pour terminer la soirée, pourquoi ne pas vous faire un petit karaoke. Attention, la sélection des chansons en français est limitée, avec seulement quelques titres tels que “Au Champs-Elysée” ou encore “Poupée de cire, poupée de son”. Mais vous trouverez un large choix de chansons anglophones, japonaises et coréennes. Avec l’entrée au karaoke, vous aurez souvent accès à un bar à boissons gratuit, servant des jus, des sodas, du thé et du café. Dans certains karaoke, on trouve également des distributeurs de crème glacé à la vanille à volonté. Pourquoi se priver ? A l’entrée du karaoke, vous devrez annoncer combien de temps vous souhaitez rester. Quelques minutes avant la fin de votre temps, vous recevrez un appel sur un téléphone placé dans la salle. Vous pouvez demander de prolonger votre temps si la salle est toujours libre.

Karaoke soirée Japon

ガールズバー – Girls Bar

Un établissement que l’on retrouve dans toutes les villes, grandes ou petites, ce sont les Girls Bar. Comme son nom l’indique, ce sont des bars, tenus par des jeunes filles. Les Japonais y vont, non seulement pour y boire, mais également pour la compagnie. Les employées doivent en effet les servir mais aussi leur faire la conversation. Ce sont un peu les geishas des temps modernes. Ce service peut nous sembler bizarre, mais dans la société japonaise où le travail est prédominant, cela permet à certains hommes de côtoyer la gent féminine sans avoir à maintenir une relation.

Izakaya soireé Japon

飲み放題 (のみほうだい) – Nomihôdai

C’est un mot à ne pas oublier si vous voulez faire des économies. Il signifie “boissons à volonté”. Vous avez peut-être déjà entendu son cousin, le 食べ放題 (たべほうだい, tabehôdai) ou “plats à volonté”. De nombreux établissements, le soir venu, offrent cette option. Pour des sommes aux alentours de 2,000 yen, vous pouvez boire autant que vous le souhaitez pendant une période de 90 minutes en moyenne. Mais pour profiter de vos soirées au Japon, attention tout de même à ne pas faire trop d’excès.

Ci-dessous, voici une liste des 飲み物 (のみもの, nomimono), les boissons proposées dans les différents établissements cités ci-dessus.

ビール – Biru

Vous pouvez commander la bière au verre à la pression. Dans ce cas là, demandez une 生ビール (なまビール, namabiru). Vous pouvez également la commander à la bouteille. On vous apportera alors des petits verres pour la partager. En général, on sert les autres, avant d’attendre que les autres nous servent. Lorsque vous voyez qu’un verre est vide, il est bien vu de le remplir de nouveau aussitôt.

日本酒 (にほんしゅ) – Nihonshu

C’est le saké japonais. Si vous demandez conseil au serveur, celui-ci voudra sûrement savoir si vous préférez le amakuchi (plus sucré) ou karakuchi (plus sec). En hiver, on trouve également du saké servis nurukan (tiède) ou atsukan (chaud). Parfait pour se réchauffer un peu. Enfin, comme pour la bière, on ne se sert pas soi-même mais mutuellement.

Sake japonais

焼酎 (しょうちゅう) – Shôchû

C’est un saké japonais préparé différemment, puisque à base de patate douce. Il est servit comme le saké.

チューハイ – Chûhai

Le chûhai est un alcool très apprécié chez les jeunes. Il consiste en du shôchû, mélangé avec différents sirops et de l’eau pétillante. Légèrement sucré, c’est une boisson assez facile à boire et vous pourrez tester de nombreuses saveurs: pamplemousse, pêche, citron, orange, raisins, par exemple.

ハイボール – Haiball

Cette boisson très populaire est composée de whisky et d’eau pétillante. Il peut être agrémenté d’agrumes.

酔っ払う (よっぱらう) – Yopparau

Enfin, si vous sortez le soir au Japon, il faudra faire attention à ne pas trop consommer et à ne pas être trop yopparau (être bourré). En espérant que ce vocabulaire vous aidera pour profiter de vos soirées au Japon ! Et si vous souhaitez continuer à préparer votre séjour sur l’archipel, consultez notre guide des expressions pour un voyage au Japon.

Aline

Habitant à Kyoto, je suis au Japon depuis 2017. Je partage ma vie sur l’archipel sur instagram (@kyoto_parisienne) et ai rejoins Okaeri France depuis Juillet 2022. Travaillant dans le tourisme, j’adore voyager aux quatre coins du Japon, la photo, la randonnée et la gastronomie bien sûre.

Plus de lecture

Post navigation

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *