On entends souvent que l’été n’est pas la meilleure période de l’année pour visiter le Japon. Et il est vrai que le temps chaud et humide n’est pas des plus agréable. Cependant, le Japon a également beaucoup de belles choses à offrir durant cette saison. Voici une liste de traditions de l’été au Japon et de ce qui vous attends si vous visitez l’archipel en cette période.

Les traditions de l’été au Japon

梅雨(つゆ)- Tsuyu

L’été au Japon, c’est la saison des pluies ! Celle-ci dure généralement de mi-Juin à mi-Juillet, mais cela varie en fonction de où vous vous trouvez sur l’archipel. En effet, à Okinawa par exemple, la saison des pluies commence beaucoup plus tôt. Peu pratique pour faire des excursions en extérieur, il vous faudra prévoir des visites en intérieur pour passer le temps lorsque la pluie tombe.

湿気(しっけ)- Shikke

C’est l’humidité et, malheureusement, elle sera votre pire ennemi durant l’été au Japon. En effet, elle peut atteindre jusqu’au 90%, rendant l’air lourd, moite et presque irrespirable autour de vous. Dans certaine ville, telle que Kyoto, qui se trouve dans une cuvette entourée de montagnes et où l’air ne circule pas, il en devient presque impossible de sortir. Préparez les bouteilles d’eau et la petite serviette pour essuyer la sueur.

祭り(まつり)- Matsuri

L’été n’a pas que de mauvais côtés, loin de là. A commencer par les matsuri, ces festivals qui font partis des traditions de l’été au Japon. On s’y rend en yukata, on y chante, on y danse. On y trouve souvent des yatais, des stands de nourriture avec des yakisoba (nouilles revenues avec des légumes et viande dans une sauce un peu sucrée), des takoyaki (boulettes de poulpes), des bananes enrobées de chocolats. Également, des jeux de foires, tels que le tir ou encore la pêche aux poissons rouges. Quelle que soit la taille de ces matsuri, dans la ville ou à la campagne, on y passe toujours un très bon moment, dans une ambiance conviviale et bon enfant. Un peu moyen de s’imprégner de la culture japonaise.

Les traditions de l’été au Japon

かき氷(かきごうり)- Kakigôri

Les kakigori sont une des spécialités japonaises de l’été, que l’on trouve par exemple dans les yatai des festivals. Elle consiste en de la glace pilée, recouverte de sirops, les plus populaires étant les sirops aux goûts melon, fraise, ou encore soda. Dans les cafés des grandes villes, des kakigori plus chics font aussi leur apparition sur les menus. La glace pilée est alors recouverte de sauce au matcha avec mochi (gâteaux de riz gluant) et pâte de haricots rouges, de sauce à la mangue et de fruits frais ou encore de crème de marrons. Tous ces kakigori sont plus créatifs et délicieux les uns que les autres.

Les traditions de l’été au Japon

流しそうめん(ながしそうめん)- Nagashi Sômen

Une autre tradition de l’été au Japon, les nagashi sômen. Ce sont de fines nouilles froides que l’on fait glisser dans des bambous coupés en deux. Il faut alors avec dextérité les attraper, ou alors voir votre repas vous passer sous le nez. Aujourd’hui, des nagashi sômen en plastique à construire à la maison sont également en vente, ce qui permet d’avoir un repas amusant et convivial avec toute la famille.

Les traditions de l’été au Japon

花火(はなば)- Hanabi

C’est probablement ce que tout le monde attend avec le plus d’impatience durant l’été : les feux d’artifices. Dans tout le Japon, en parallèle des matsuri, se déroulent de grands feux d’artifices. Ceux-ci peuvent même durer de 30 minutes à une heure. Les Japonais se rassemblent souvent dès l’après-midi, avec leurs tapis de sol et leurs parasols, pour se trouver les meilleures places pour admirer le spectacle.

蛍(ほたる)- Hotaru

Ce sont les lucioles, qui apparaissent dans les campagnes japonaises durant les nuits d’été. Si vous arrivez à en apercevoir, c’est un spectacle magique qui se déroulera sous vos yeux. Des petites lumières dansantes, que l’on ne peut apercevoir que de juin à août.

Les traditions de l’été au Japon

風鈴(ふうりん)- Fûrin

Ce sont les petites clochettes japonaises, que l’on accroche en été devant sa fenêtre. Le doux son de ce carillon se balançant dans la brise à la fin d’une chaude journée est définitivement un symbole de l’été au Japon.

Clochette japonaise

すいか割り(すいかわり)- Suika-wari

Cela signifie “briser la pastèque”. Comme dans beaucoup de pays, la pastèque est un fruit typique de l’été au Japon. Et elle est également le centre d’un jeu souvent pratiqué en famille ou avec des amis. Les yeux bandés, un bout de bois à la main, les participants essaient de taper sur la pastèque, pour la briser. C’est un peu une pinata à la japonaise ! Et une fois la pastèque ouverte, il est temps de la déguster.

Suika wari

蚊取り線香(かとりせんこう)- Katori Senkô

Moins amusants que les lucioles, l’été est également synonyme de moustiques. Le Japon ne fait malheureusement pas l’exception. Le katori senkô est un encens dont vous ne manquerez pas de remarquer l’odeur lors de votre séjour et fait partie des traditions de l’été au Japon. En forme de spirale, on le dispose au bord des fenêtres et sur les balcons, pour repousser les moustiques.

うちわ – Uchiwa

Les uchiwa sont des éventails traditionnels japonais de forme ronde, non pliables. On les remarque souvent lors des matsuri, portés par les participants en yukata. En été, ils sont également distribués dans les rues, en plastique, avec des messages publicitaires imprimés dessus.

Uchiwa